FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Sommet Union africaine-Union européenne, où est passé le développement ?

Le Sommet entre l’Union Africaine et l’Union Européenne s’est tenu les 29 et 30 novembre à Abidjan en Côte d’Ivoire et devait avoir pour thèmes centraux la jeunesse, le développement, les investissements et la sécurité.

Or, c’est finalement celui de la migration qui a occupé le devant de la scène ; il est vrai que ce sommet se tenait peu de temps après la diffusion des images de CNN sur l’esclavage des migrants en Libye.

Je me réjouis qu’enfin des actions soient entreprises au plus haut niveau pour sortir les migrants de l’enfer libyen, mais je déplore que cela n’ait pas été fait plus tôt. Nous dénoncions ici même les épouvantables conditions de vie des migrants en Libye il y a des mois. D’autre part, éluder les questions économiques, de développement, ou encore d’éducation me semble être une erreur.

La Commission et les États membres disent vouloir lutter contre les causes profondes de migration car c’est en effet souvent l’absence de perspectives économiques et professionnelles qui poussent les gens sur le chemin de la migration. Mais s’il est essentiel de lutter contre le trafic d’êtres humains et les violations des droits de l’Homme, en Libye et ailleurs, il est clair aussi que des mesures de long terme doivent être mise en œuvre dans les partenariats Union Africaine/Union européenne.

Or le cadre de partenariat avec les pays africains mis en place par la Commission depuis plusieurs mois semble passer à côté de cet enjeu majeur car le but est avant tout de fermer les frontières et de faire baisser le nombre d’arrivées de migrants en Europe. Migration et questions sécuritaires priment ainsi sur les enjeux de développement.

Le sommet Union Africaine-Union européenne était un rendez-vous essentiel. Le prochain se tiendra en principe en 2020 dans un pays de l’UE ; ne sera-t-il pas trop tard ?

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume