FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Turquie : le grand bond en arrière

turquie2

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles – jeudi 2 juin 2016  

M. Erdogan a déclaré : « On nous parle de planning familial, de contraception, aucune famille musulmane ne peut avoir une telle mentalité ».

De plus en plus, on a le sentiment qu’un vent obscurantiste souffle partout dans le monde : de M. Trump aux États-Unis à M. Duterte aux Philippines, en passant par la Hongrie, la Pologne, la Croatie ou encore la Slovaquie, et des pays sur le fil comme l’Autriche ou même la France, les réactionnaires se multiplient.

« Les femmes au foyer, les étrangers dehors, des armes pour tous les autres », voilà le programme.

En ces moments de dialogue tendu entre l’Union européenne et la Turquie, rappelons-nous qu’elle a longtemps été à la pointe de la modernité et de la laïcité. Mais cela, c’était bien avant l’actuel président turc.

L’Union européenne doit adresser un message clair aux États qui aspirent à la rejoindre : le respect des droits fondamentaux est la condition même de l’appartenance au projet européen.

Nous refusons que la religion soit la condition d’accès ou non à des droits pour les femmes, et nous serons aux côtés des femmes musulmanes de Turquie face à ce recul sans précédent envisagé par M. Erdogan.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume