FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Visite du PLIE Est-Ensemble à Bruxelles

J’ai reçu jeudi une délégation du PLIE (Plan local pour l’insertion et l’emploi) d’EST-Ensemble de la Métropole du Grand Paris composé de représentants de 9 villes (Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville) du département de la Seine Saint Denis qui comptabilise 400 000 habitants.

Les PLIE proposent des accompagnements individualisés et renforcés des publics éloignés de l’emploi, assurés par des référents de parcours individualisés et poursuivis durant les six premiers mois d’accès à l’emploi durable. Cet accompagnement découle d’un acte volontaire du participant. C’est un outil précieux et déterminant dans les parcours de retour à l’emploi des personnes concernés et le Fonds social Européen est l’un des principaux financeurs des PLIE.

Leur visite a donc naturellement été l’occasion d’échanger sur les négociations en cours du cadre financier pluriannuel qui déterminera le futur de la politique de cohésion et celui des programmes tels que le FSE. Car soyons francs avec une coupe annoncée de 45% du budget pour le Fonds de cohésion et de 6% pour le Fonds social européen, qui sont pour moi l’ADN de la solidarité dans l’Union européenne, cela n’augure rien de bon.

Aussi, le Parlement européen est-il en ce moment même en discussion au sein des différentes commissions spécialisées et de la commission du budget en particulier pour préparer l’avis qu’il rendra et qui donnera un signal clair au Conseil quant à la validation ou non du projet de budget tel qu’annoncé en mai 2018 par la Commission.

Quant au Fonds social européen (FSE) il est prévu qu’il soit désormais intégré avec plusieurs autres programmes (dont l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ), le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), le programme pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI) et le programme d’action de l’Union dans le domaine de la santé (le programme «Santé») dans un programme intitulé FSE +. L’un des objectifs affichés de cette fusion est de renforcer la cohérence et les synergies entre les instruments de l’Union européenne qui sont complémentaires et qui fournissent une aide importante aux citoyens avec pour objectif d’améliorer leur niveau de vie.

(Pour en savoir plus : https://www.est-ensemble.fr/)

 

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume