FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

40 femmes de Vénissieux et Villeurbanne au Parlement

IMG_3790

Mardi 29 juin, j’ai eu la chance de rencontrer une quarantaine de femmes habitantes des quartiers de Saint-Jean – Villeurbanne et des Minguettes – Vénissieux au Parlement européen de Bruxelles. Ce groupe de femmes dynamiques a parcouru ce long chemin pour faire connaître au public belge une création parlée et chantée intitulée Ne pas pleurer, ne pas me taire, un concert-lecture sur le thème des combats intimes et politiques des femmes, mené par le Théâtre du Grabuge de Lyon en coproduction avec le CCO de Villeurbanne.

Depuis novembre 2009 ces femmes ont travaillé à la création de ce spectacle, qui a abouti le 27 mars 2010 lors du festival Théat’Réalités au CCO de Villeurbanne.
Ensemble, elles ont voulu continuer l’aventure sur le chemin des droits des femmes. Le projet ayant tellement bien fonctionné humainement et artistiquement, l’implication de ces 40 femmes ayant été si fort, c’était l’occasion pour elles de présenter ce spectacle à la Maison de la Culture et de la Cohésion sociale de Molenbeek mais aussi de rencontrer des députés européens au Parlement européen autour de ces questions.

Ainsi, lors de cette rencontre, j’ai décrit le rôle du Parlement européen sur ces questions en leur faisant part du travail effectué au sein de la Commission Droits des femmes et l’égalité des genres, dont je suis membre suppléante. Les questions ont été nombreuses et je n’ai malheureusement pas pu répondre à toutes, mais celles-ci ont démontré la véritable implication de ces femmes pour faire valoir leurs droits. Sensible à leurs questions, je suis d’autant plus déterminée à faire avancer les dossiers traitant de l’égalité hommes-femmes.

Elles ont poursuivi avec la visite de l’hémicycle, en bonne compagnie, puisque mon très enthousiaste collègue Marc Tarabella, député européen socialiste belge, membre lui aussi, de la Commission FEMM, est venu les saluer. Il a, entre autres, expliqué le difficile chemin parcouru pour faire adopter, en février dernier, son rapport sur l’égalité entre les hommes et les femmes au sein de l’Union européenne

Enfin, une brochure intitulée « L’Europe pour les femmes » provenant de la Direction Générale de la Communication de la Commission européenne leur a été remise à chacune à la fin de la visite. Ce séjour à Bruxelles leur a aussi permis de rencontrer des représentants de la Délégation de la Région Rhône-Alpes, une personne de l’Unité « Soutien Financier – Droits fondamentaux et citoyenneté » de la Direction générale justice, liberté et sécurité de la Commission européenne et une personne du Lobby européen des femmes sur l’état des lieux de la politique égalité hommes-femmes au niveau européen et présentation du réseau européen des femmes migrantes. Voilà un séjour bien rempli !

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume