FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Congé maternité : lever les blocages au Conseil

© Maxppp

© Maxppp

C’était une mesure prévue dans le cadre de la réforme des retraites, un décret vient l’officialiser : tous les trimestres de congé maternité seront pris en compte pour la retraite alors que jusqu’à présent, un seul trimestre par enfant pouvait l’être, même lorsque ce congé excédait un trimestre.

Selon l’INSEE, en 2011, l’écart entre les niveaux de pensions des hommes et des femmes était de 42%, cet écart s’explique notamment par une plus grande précarité des emplois des femmes et des parcours professionnels morcelés (en raison des grossesses, congés maternité, arrêts de travail pour s’occuper des enfants…). Face à ces inégalités de niveaux de pensions de retraite, cette mesure va permettre de mieux prendre en compte les parcours professionnels de chaque femme et d’améliorer leurs revenus au moment de la retraite.

Ce combat pour l’égalité, la gauche le mène également en Europe et les socialistes ont toujours été à l’offensive sur ces questions souvent laissées de côté par une droite frileuse en matière sociale et sociétale. Grâce à notre mobilisation, nous avons réussi en 2010 à faire adopter au Parlement européen la directive qui portait le congé maternité de 14 à 20 semaines en Europe, le texte est aujourd’hui bloqué au Conseil.

Face à ces blocages, il est important que nous poursuivions notre mobilisation pour faire avancer la cause des femmes, premières victimes des inégalités, des discriminations et des violences. Les socialistes s’engageront pleinement dans cette mandature pour que les européennes aient plus de droits, les mêmes droits que les hommes.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume