FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Les S&D condamnent le revirement français concernant la TTF

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 11 juillet 2017

– – –

Ce 11 juillet les eurodéputés S&D exprimaient leur ébahissement et leur grave déception en prenant connaissance de l’intention manifestée par le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, de reporter sine die l’instauration d’une taxe européenne sur les transactions financières (TTF) dans dix pays de l’UE. De plus, le ministre Le Maire déclinait l’invitation lancée par la commission d’enquête du Parlement européen concernant les Panama Papers, pour participer à une audition spéciale aux côtés de ses collègues des Pays-Bas, d’Italie, d’Allemagne et d’Irlande.

Lire la suite

Face à la caméra : le couple franco allemand

Pendant que le Royaume Uni s’en va vers un destin très incertain, beaucoup s’enthousiasment d’une relance du projet européen appuyé sur le fameux « couple » franco-allemand.

Trump et l’Accord de Paris : c’est de l’avenir de nos enfants dont il s’agit !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles le 31 mai 2017

– – –

Selon plusieurs sources américaines, M. Trump annoncerait dans les jours qui viennent la sortie des États-Unis de l’Accord de Paris sur la lutte contre le changement climatique, signé par 196 pays dans le monde à l’occasion de la COP 21.

Une telle décision, si elle était confirmée, serait dramatique. Chaque jour, la réalité du dérèglement climatique se fait sentir. La ratification de l’Accord de Paris et la lutte prioritaire pour éviter la hausse de la température mondiale, prévue entre 2,4 et 6,6ºC pour 2050, sont le seul moyen pour préserver l’avenir de nos enfants.

Lire la suite

Prix Charlemagne pour la Jeunesse : nouveau cru 2017

J’ai déjà eu l’occasion de vous présenter le Prix Charlemagne pour la jeunesse sur une page précédente.

Cette année, après avoir participé au processus de sélection au niveau national, puis au niveau européen, je représentais le Président du Parlement européen, Antonio TAJANI, lors de la 10ème cérémonie de remise du Prix à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, le 23 mai dernier.

Lire la suite

L’inquiétante alternative en Allemagne

Dans cet entre deux tours, alors que toute l’Europe a les yeux fixés sur la France, je vous propose de tourner le regard sur nos voisins allemands. Le jeu politique y semble plus apaisé qu’en France, pourtant le pays doit désormais vivre avec l’AFD, un parti d’extrême-droite influent.

Lire la suite

Frappes américaines en Syrie

Le 4 avril, des armes chimiques ont été utilisées en Syrie, faisant plus de 80 morts dont de nombreux enfants. Les experts ont la certitude que ce crime odieux a été commis par le régime de Bachar Al-Assad. Déjà en août 2013, il s’était rendu coupable d’un crime de même nature. Quelques heures plus tard, les Américains ont réagi par une frappe massive d’une soixantaine de missiles sur une base militaire syrienne.

Lire la suite

Infographie : une intégration européenne en matière de défense

La Défense : un sujet auquel les États membres de l’UE s’intéressent de plus en plus. Les chiffres sont frappants : faute de coordination et de mutualisation, le coût de la « non Europe » en matière de défense est évalué à 26 milliards par an.

Par ailleurs, les citoyens européens souhaitent très majoritairement une intervention accrue de l’UE en matière de sécurité et de défense (72 % en France)

Une infographie frappante à découvrir ci-dessous :

Lire la suite

Face à la caméra : 2017, année de toutes les élections

Tour d’horizon électoral : 2017 sera une année déterminante pour les Pays-Bas, l’Italie, l’Allemagne, la France mais aussi l’Europe.

Basta Schäuble !

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 15 décembre 2016

– – –

Alexis Tsipras vient de prendre des mesures de justice sociale : rétablissement d’un 13ème versement annuel pour les plus basses retraites et report d’une hausse de la TVA sur les îles de l’est égéen frappées de plein fouet par l’arrivée massive de réfugiés. Ces mesures, légitimes au regard des efforts supportés par le peuple grec, ont un coût pour le budget de l’Etat relativement faible : 617 millions d’euros.

C’est encore trop pour le faucon Schäuble, qui a obtenu de pulvériser le maigre accord sur l’allégement de la dette grecque obtenu le 5 décembre dernier.

Lire la suite