FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

L’activité du FN au Parlement à la loupe

Les journalistes de Contexte* sont allés voir de plus près ce qu’il en est de l’activité des députés du FN au Parlement. Ils décrivent dans cette article-enquête des pratiques de production en série de textes pour faire du chiffre, des contradictions entre les discours et les votes et quelques autres incohérences ou comportements erratiques. Le travail de Contexte s’appuie notamment sur un ouvrage de recherche à paraitre la semaine prochaine auquel ont collaboré Pervenche Berès et la Fondation Jean Jaurès.

L’article de Jean-Sébastien Lefebvre pour Contexte est à lire ici (accès libre)

*Contexte est un média expert et indépendant pour les professionnels des affaires publiques

Le grand n’importe quoi du FN au Parlement européen

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 18 février 2017

– – –

Une plénière de plus s’est achevée au Parlement européen. Une plénière importante, avec beaucoup de votes clés.
Jugeons un peu : le CETA, l’accord commercial entre l’Union européenne et le Canada ; le renforcement des frontières de Schengen pour lutter contre le terrorisme ; un budget pour la zone euro afin d’améliorer la qualité de vie des Européens ; un rapport d’avenir pour prendre en compte les conséquences de la robotisation et des algorithmes sur nos sociétés ; une réforme du marché carbone pour faire rimer environnement, industrie, emploi et juste échange.
Sur tous ces sujets, le FN a montré son vrai visage, celui qui mélange mensonges, incompétences, intox et discours complotiste.

Lire la suite

L’extrême droite européenne se retrouve à Coblence

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le  20 janvier 2017

– – –

Le 21 janvier prochain vont se retrouver à Coblence plusieurs représentants de l’extrême droite européenne, dont Mme Le Pen, Mme Petry, leader de l’Alternative für Deutschland (AfD) et M. Wilders du Parti populaire libéral et démocrate néerlandais, en vue des élections nationales de 2017.

Lire la suite

Élus « les Républicains » et FN, même combat ?

paca

Oui, même combat, vous avez bien lu. C’est avec le plus grand écœurement que j’ai pris connaissance de l’adoption à la quasi-unanimité* d’une motion contre l’accueil des migrants par les élus les Républicains et FN de la région PACA.

Lire la suite

Levée d’immunité pour Jean-Marie Le Pen

immunite-juri

Les faits incriminés remontent à 2014. Sur une vidéo, Jean-Marie Le Pen, qui parlait des artistes anti FN, avait promis de « faire une fournée » à propos de Patrick Bruel. Pour cela, il est actuellement poursuivi pour incitation à la haine raciale par la justice française. Celle-ci a demandé et obtenu la levée de son immunité, votée par le Parlement européen ce mardi 25 octobre.

Il faut noter toutefois que notre assemblée ne se prononce pas.sur le fond. La commission JURI qui a instruit le dossier, a examiné les circonstances des propos en cause afin de déterminer s’ils avaient été tenus dans le cadre des fonctions parlementaires de Jean-Marie Le Pen. Elle a répondu négativement et donc recommandé ce vote.

Analyse : le Front National et l’Euro

fondation Jean Jaurès point daencrage

L’extrême droite fait généralement de la sortie de la zone euro un acte simple, anodin, peu coûteux. Au lendemain du référendum sur le Brexit, Marine Le Pen a réaffirmé qu’elle souhaitait à la France le même destin – et, en particulier, une sortie de la zone euro. Des chercheurs se sont penchés sur les conséquences concrètes que pourraient avoir ce projet

C’est l’objet d’une note issue de la collaboration de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès, de la Délégation socialiste française au Parlement européen et du think tank Point d’aencrage.

Je vous en propose la lecture ici

Le FN, tout en finesse berlusconienne !

FN

Communiqué de la DSF – 27 avril 2016

Le Parlement européen se prononcera demain sur son budget pour l’année 2014, parmi d’autres votes dits de « décharge ». Cette procédure sert à vérifier que les fonds européens ont bien été dépensés selon les règles et permet la clôture officielle des comptes. Ces rapports sont aussi l’occasion, une fois par an, de tirer les enseignements du passé pour améliorer la gestion budgétaire.

Lire la suite

Réaction au premier tour des régionales

régionales
Les votes de ce dimanche 6 décembre pour les élections régionales ont amplifié les estimations de ces dernières semaines, avec une percée du Front national partout en France, une droite qui ne réussit pas son pari et une gauche qui paye au prix fort ses divisions.

Lire la suite

Le Front national : bons baisers de Russie

Le Front national bons baisers de Russie

Communiqué de presse de la délégation socialiste française – Strasbourg – mercredi 10 juin 2015

Le Parlement européen a approuvé aujourd’hui une résolution sur la Russie de M. Poutine, non seulement d’un point de vue militaire et géostratégique avec la crise ukrainienne, mais aussi au regard de la propagande menée en Europe avec l’appui de partis politiques complaisants.

L’affaire des emprunts russes du Front national est révélatrice d’une stratégie de déstabilisation menée par la Russie : l’intensification des contacts et des collaborations entre des partis européens populistes, fascistes et d’extrême-droite et des forces nationalistes en Russie, sous l’œil bienveillant des autorités russes, constitue un danger pour la démocratie au sein même de l’Union européenne.

Avec d’autres partis extrémistes en Europe, le Front national se finance en se mettant au service des intérêts de la Russie de M. Poutine. Voilà le vrai visage de son patriotisme : affaiblir la France, détruire l’Europe et accéder au pouvoir en défendant des intérêts étrangers à l’Europe.

Parce que la propagande menée par la Russie et ses zélateurs constitue une menace, les eurodéputé-e-s socialistes et radicaux demandent une législation interdisant le financement de partis politiques de l’Union européenne par des acteurs politiques et économiques étrangers à celle-ci.

Comprendre l’électorat du FN

Nonna Mayer

La nouvelle poussée du FN à l’occasion de cette élection départementale m’interroge comme elle interroge beaucoup de citoyens. Nonna Mayer, directrice de recherche émérite au CNRS et spécialiste du Front national, interviewée par Marine Turchi, journaliste à Mediapart, est d’une aide précieuse pour trouver des réponses. Son propos impressionne par sa clarté et donne à réfléchir.

Cette chercheuse a commencé ses travaux en 1984, date des premiers succès électoraux du FN. Elle a conduit de nombreuses enquêtes sur les électeurs du FN depuis 30 ans et en a retiré quelques grandes caractéristiques.

Tout d’abord, c’est un électorat qui se distingue statistiquement par son faible niveau de diplôme. Quand le FN prétend parler au nom des « petites gens » cela renvoie à une réalité sociologique. Jusqu’en 2012, cet électorat se caractérisait par la sous-représentation des femmes mais c’est en train de changer. Surtout, le point clef de la motivation de ces électeurs est invariablement la question des étrangers. 95% répondent positivement à une affirmation du type « pensez-vous qu’il y a trop d’immigrés ? » et à cette même question 0 % répondent « pas du tout d’accord ».

D’autres considérations permettent de dresser un portrait de ces électeurs et précisent quelques aspects comme la place des jeunes, le tabou de dire son vote, le rapport des précaires à la politique etc.

Bref, ces 25 minutes d’interview méritent toute notre attention.


Nonna Mayer sur l’électorat FN by Mediapart