FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

L’exode des eurodéputé-e-s*

Politico est un média en ligne spécialisé dans les questions européennes. J’y ai relevé il y a quelques jours une histoire « d’exode de députés » qui m’a interpellée. En effet, on apprend que depuis 2014, en moyenne un-e député-e européen-ne quitte ses fonctions chaque semaine. Ainsi, 33 eurodéputés ont démissionné en 2017 et plus de 80 depuis les élections de 2014.

Lire la suite

Mobilisation contre de nouvelles expulsions vers l’Afghanistan

Depuis samedi, des rumeurs insistantes évoquent le départ d’un deuxième charter vers l’Afghanistan, suite à celui déjà organisé par la France et l’Angleterre en octobre dernier. Le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant aurait confirmé que ces expulsions pourraient avoir lieu « dans les jours à venir ».

J’ai pris ces derniers jours plusieurs initiatives pour mobiliser l’opinion et faire pression sur le gouvernement français.

Avec des collègues députées européennes de plusieurs groupes politiques -Marielle de Sarnez (FR, Modem/ALDE), Hélène Flautre (FR, Verts/ALE), Jean Lambert (RU, Verts/ALE), Marie-Christine Vergiat (FR, PG/GUE-NGL)-, nous avons lancé un appel demandant l’arrêt immédiat des expulsions vers l’Afghanistan, expulsions qui violent la convention de Genève et le droit garanti par la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Avec mes collègues socialistes députés et sénateurs français, une conférence de presse a été organisée pour dénoncer cette politique de renvoi vers des pays en guerre. Des parlementaires français ont également déposé une proposition de résolution à l’Assemblée et au Sénat visant à accorder la protection temporaire aux populations déplacées afghanes et demandant de renoncer à toute expulsion vers le territoire afghan. Martine Aubry, première secrétaire nationale du PS, a également demandé au gouvernement d’y renoncer dans un communiqué.

Les Etats Unis ont récemment pris la décision d’envoyer de nouvelles troupes en Afghanistan, ce qui montre que la situation sur place est particulièrement instable et dangereuse. Des ministres et des parlementaires de la propre majorité du gouvernement français ont fait connaître leur désaccord avec ces expulsions.

Les règles élémentaires du droit d’asile interdisent de renvoyer des migrants dont la sécurité n’est pas assurée dans leur pays d’origine, le serait-elle en Afghanistan?