FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Les S&D appellent les États membres à plus d’ambition dans la lutte contre les pratiques commerciales déloyales, afin de sauver des emplois en Europe

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 12 juillet 2017

– – –

Ce 12 juillet, le Parlement européen et les États membres commençaient les négociations concernant la définition d’une méthode de calcul de dumping qui soit nationalement neutre et susceptible de fournir une image de la distorsion concurrentielle liée aux interventions d’État de pays tiers. Ces nouvelles règles visent à combattre les pratiques commerciales déloyales qui permettent la commercialisation de produits d’exportation à des prix non conformes à la réalité du marché. Dans ce contexte, les Socialistes & Démocrates appellent les États membres à plus d’ambition dans la protection des industries et des emplois européens contre les pratiques déloyales.

Lire la suite

Une plus grande transparence des groupes d’intérêt pour favoriser la confiance du public envers les institutions de l’UE

Communiqué du Parlement européen – 15 juin 2017

– – –

Des négociations entre les députés, la Commission et le Conseil sur un registre de transparence obligatoire pour les lobbyistes européens ont reçu le feu vert.

Le mandat des négociations sur le registre a été approuvé jeudi par la Conférence des présidents du Parlement européen (composée du Président du PE et des chefs des groupes politiques).

Pittella : Superbe résultat pour le parti travailliste. Les électeurs rejettent la vision dangereuse que Theresa May a du Royaume-Uni et du Brexit.

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 9 juin 2017

– – –

S’exprimant après les résultats des élections britanniques, le président du groupe S & D, Gianni Pittella, a déclaré:

« Nous sommes fiers de cette excellente campagne et de ce résultat du parti travailliste au Royaume-Uni. C’est un désastre pour Theresa May. Elle a provoqué cette élection pour renforcer sa position et elle se retrouve avec un « parlement suspendu ». C’était un énorme pari et il a été perdu de façon spectaculaire. Les citoyens britanniques ont clairement rejeté sa vision du Royaume-Uni et du Brexit et elle devrait démissionner – elle n’a désormais plus aucune crédibilité dans son pays ou en Europe. »

Lire la suite

Brexit mode d’emploi

Le 29 mars, Theresa May Première Ministre du Royaume-Uni, a remis à Donald Tusk, Président du Conseil européen la lettre signifiant l’activation de l’article 50, c’est-à-dire enclenchant le Brexit. Cette date restera pour l’histoire officielle mais en réalité, les discussions sérieuses ont commencé le 5 avril au Parlement européen.

Lire la suite

Brexit: les députés s’accordent sur les principales conditions pour consentir à l’accord de retrait du Royaume-Uni

Communiqué du Parlement européen – 5 avril 2017

– – –

Une écrasante majorité du Parlement (516 voix pour, 133 contre, 50 abstentions) a adopté une résolution fixant officiellement les principes et les principales conditions du Parlement européen en vue de l’approbation de l’accord de retrait du Royaume-Uni. Un tel accord, suite aux négociations entre l’UE et le Royaume-Uni, devra être approuvé par le Parlement européen.

Lire la suite

Brexit : le Parlement européen garant de l’intérêt de tous les Européens

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg, le 5 avril 2017

– – –

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui sa position – ferme et définitive – sur les négociations du Brexit.

Les 27 États membres et le Royaume-Uni doivent en être bien conscients : aucun accord ne pourra entrer en vigueur sans l’approbation du Parlement européen. Aussi, nous les enjoignons à pleinement impliquer dans les négociations la seule Institution représentant directement les citoyens Européens. Personne ne doit prendre le risque d’un veto final du Parlement européen, qui signifierait une sortie du Royaume-Uni de l’Union sans accord.

Lire la suite