FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Le Parlement européen murmure à l’oreille des chevaux

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Strasbourg le 14 mars 2017

– – –

Le Parlement européen a adopté, aujourd’hui, un rapport concernant la filière équine.

Il faut le rappeler : l’Union européenne compte environ 7 millions de chevaux utilisés dans le transport, le tourisme, le sport, l’éducation, la recherche, la foresterie et l’agriculture. La filière équine pèse 100 milliards d’euros par an et représente 900 000 emplois.

Lire la suite

Consultation Erasmus+

Je ne manque jamais une occasion de parler d’Erasmus+, le programme qui a fait aimer l’Europe à des millions de jeunes depuis 30 ans.

Aujourd’hui l’occasion est unique pour en parler mais surtout pour vous en faire parler, vous utilisateurs avérés ou potentiels, avec cette consultation en ligne que réalise la Commission Européenne.

Lire la suite

Europe et sport

sport

Aimez-vous le sport ? Oui ? Vous avez raison… Ce n’est pas moi qui le dit (je le pourrais toutefois) mais un rapport [1] du Parlement européen.

Ce rapport constate toutes les vertus du sport pour la santé des citoyens, l’intégration sociale et fournit quelques pistes pour développer une politique sportive à l’échelle européenne.

Il ne s’agit pas de tout régenter depuis Bruxelles mais d’affirmer quelques grands principes qui peuvent guider chacun des États membres. J’en ai sélectionné quelques-uns qui me paraissent particulièrement intéressants.

Lire la suite

FIFA: Le Parlement demande la tolérance zéro contre la corruption

fifa
Communiqué de presse du Parlement européen − 11-06-2015 – 13:25

 

Le Parlement européen regrette que les récentes allégations de corruption au sein de fédération internationale de football (FIFA) aient porté atteinte à la crédibilité et à l’intégrité du monde du football. Dans une résolution adoptée ce jeudi, les députés appellent à une tolérance zéro contre la corruption dans le football, et soulignent que des réformes structurelles au sein de l’organisation sont urgentes.
Le Parlement se réjouit de la démission de Joseph Blatter comme Président de la FIFA et demande à la fédération de nommer un remplaçant pour assurer l’intérim. La FIFA doit mettre en place un système de décision transparent, équilibré et démocratique, y compris pour la désignation du nouveau Président, ajoute la résolution, adoptée à main levée.

Les attributions pour 2018 et 2022 invalides si la corruption avérée

La résolution souligne que les officiels impliqués dans des scandales financiers doivent être démis de leurs fonctions et que les décisions liées à des activités de corruption ou criminelles devraient être révisées.

Les députés soulignent l’importance de l’enquête conduite par les autorités suisses et américaines concernant l’attribution de l’organisation des coupes du Monde 1998, 2010, 2018 et 2022 à la France, l’Afrique du Sud, la Russie et le Qatar. Ils saluent la déclaration du président de la commission d’audit et de conformité de la FIFA, qui a affirmé que l’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 pourrait être annulée s’il est avéré que ces attributions résultent uniquement d’activités de corruption.

Un organisme de surveillance indépendant

Les députés considèrent « qu’il est depuis longtemps d’avis que la corruption au sein de la FIFA est endémique, systémique et profondément ancrée ». La fédération devrait initier des réformes, qui devraient porter sur les statuts, la structure, les codes et les politiques et pratiques opérationnelles de la FIFA et prévoir l’instauration d’une limitation du nombre des mandats et d’un contrôle indépendant des membres de son comité exécutif, estime le texte.

La résolution invite la FIFA à adopter des normes déontologiques strictes ainsi qu’un code de conduite, destinés à sa direction et à son comité exécutif, dont le respect sera contrôlé par un organisme de surveillance indépendant.

L’UE et ses États membres doivent coopérer pleinement à l’enquête

Les députés invitent la Commission, en coordination avec les États membres et en coopération avec Interpol, Europol et Eurojust, à prendre toutes les mesures appropriées et à les mettre effectivement en œuvre pour réagir au moindre signe de corruption de la part de responsables de la FIFA ou d’une association de football nationale sur le territoire de l’Union européenne.

Les Jeux de Bakou et la question des prisonniers politiques en Azerbaïdjan

La tenue des Jeux européens 2015 à Bakou (Azerbaïdjan) alors que la plupart des défenseurs des droits de l’homme y sont en prison a fait l’objet d’un débat mercredi soir. Les députés ont demandé au Conseil des ministres de faire pression sur les comités olympiques et les grandes fédérations sportives pour que le respect des droits de homme soit pris en compte dans les décisions d’attribution d’évènements sportifs internationaux.

La plupart des orateurs ont souligné que les grandes manifestations sportives génèrent d’importantes retombées économiques et politiques, et que des régimes autoritaires pourraient utiliser ces évènements à des fins de propagande.

Procédure: résolution non législative

REF. : 20150604IPR62873