FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Livre blanc sur l’avenir de l’Union européenne : chacun doit prendre ses responsabilités

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles, le 1er mars 2017

– – –

Il n’y a pas que les aventures judiciaires de M. Fillon dans l’actualité. La question -incontournable- de l’avenir de l’Union européenne doit y tenir toute sa place.

La Commission européenne a publié, aujourd’hui, son livre blanc dans la perspective des 60 ans du traité de Rome. Si le Parlement européen a apporté sa contribution sur l’avenir de l’Europe dans trois résolutions adoptées en plénière, le 16 février dernier, M. Juncker propose, quant à lui, pas moins de cinq scénarii.

Lire la suite

Des investissements pour dessiner le monde de demain

investir,  Fonds européen d’investissements stratégiques, transition énergétique, COP21

Communiqué de presse de la délégation socialiste française au Parlement européen – Bruxelles – mercredi 24 juin 2015

La délégation socialiste française avait bataillé ferme pour que l’Europe se dote d’un plan de relance de l’investissement afin de créer des emplois.

Le résultat du vote d’aujourd’hui en plénière sur le Fonds européen d’investissements stratégiques (EFSI) est une victoire pour les socialistes et pour le Parlement : quand le Parlement européen veut, il peut.

Ce fonds doit maintenant être mis en œuvre en urgence, en France comme dans toute l’Europe, et cibler les projets créateurs d’emplois et bâtisseurs de la transition énergique et numérique.

Pour les eurodéputé-e-s socialistes et radicaux, il ne doit pas servir de complément pour des projets qui seraient de toutes façons financés par le privé. Au contraire, il doit apporter le « plus » d’investissement pour lequel il a été créé.

Six mois avant la COP21 à Paris, nous sommes particulièrement satisfaits d’avoir pu renforcer les dispositions en faveur de la transition énergétique. L’EFSI permettra notamment d’orienter ces liquidités disponibles vers l’isolation thermique des bâtiments.

De même, les Européens et les Français ont pleinement investi le numérique et la création ; c’est la frilosité des banques et des investisseurs européens qui les fragilisent et les empêchent de se développer à l’échelle mondiale. 70 % des levées de fonds de plus de 10 millions d’euros en Europe font intervenir des capitaux-risques américains : cette emprise étrangère sur l’innovation européenne est un problème auquel il faut remédier, et l’EFSI doit y contribuer. Les Google du XXIème siècle doivent être européens !

Parce que nous avons obtenu de haute lutte que les contributions des États membres ne soient pas comptabilisées dans le cadre du Pacte de stabilité et de croissance, nous les appelons à saisir cette opportunité pour investir aux côtés de l’Union. Dans chaque région, les collectivités et les banques publiques d’investissement doivent se regrouper pour accueillir les PME et les porteurs de projets locaux afin de préparer leurs projets pour bénéficier de l’EFSI. Les eurodéputé-e-s socialistes et radicaux s’engagent maintenant pour surveiller et accompagner la mise en œuvre de ce fonds afin de le pérenniser et le renforcer car l’Europe et ses citoyens ont besoin d’investir dans leur futur.