FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Racisme ordinaire au Parlement européen

Marcel de Graaff est un eurodéputé néerlandais, membre du Parti pour la liberté (PVV) le parti d’extrême droite fondé par Geert Wilders. Depuis 2015, il est  co-président du groupe de l’Europe des nations et des libertés, aux côtés de Nicolas Bay après l’élection de Marine Le Pen à l’Assemblée. Lors de la dernière session plénière, il s’est lancé dans une intervention clairement islamophobe et xénophobe.

Comme toujours dans ces cas-là, il s’agit d’une provocation calculée et Marcel de Graaf escompte bien que ses propos seront repris par ses adversaires politiques scandalisés ce qui lui assurera de la publicité. Faut-il alors s’en faire l’écho et donc « rendre service » à ce personnage ? C’est une perpétuelle question, pas simple à résoudre et qui dépend aussi des circonstances précises des paroles prononcées.

Dans ce cas, avec Cécile Kyenge et les membres de l’intergroupe contre le racisme et pour la diversité, nous avons décidé de demander au Président du Parlement d’étudier des sanctions contre de Graaff. Celles-ci peuvent être des suspensions d’indemnités ou interdiction de présence au Parlement et sont décidées par le bureau du Parlement.

Rappelons que les propos racistes constituent un délit, que le fait d’être parlementaire ne met pas au-dessus des lois, et que nous ne saurions nous en accommoder ou considérer cela comme une pratique habituelle.

Voici ci-dessous le courrier adressé au Président du Parlement Antonio Tajani, traduit de l’anglais ainsi que la liste de ses signataires

 

1422/5000

À Antonio Tajani

Président du Parlement européen

Objet : Marcel de Graaff

Bruxelles, le 14 mars 2018

Cher Président Tajani,

Je vous écris en tant que membre du Parlement européen et en tant que co-présidente de l’Intergroupe Anti-Racisme et Diversité (ARDI) du Parlement européen pour réclamer des mesures contre le député Marcel de Graaff pour son discours en séance plénière ce matin.

  1. de Graaff a accusé les musulmans de ramener directement l’Europe au Moyen Age en déclarant que l’Islam se définit par l’inégalité entre les sexes, la polygamie, le mariage des enfants, l’esclavage et les crimes d’honneur. Son discours était clairement basé sur une rhétorique islamophobe ce qui est un comportement inacceptable pour un membre du Parlement européen.

Par conséquent, je vous exhorte à prendre des mesures immédiates contre M. de Graaff en utilisant les règles de procédure du Parlement européen. Un tel comportement ne saurait être toléré et devrait être sanctionné. Il est d’autant plus irresponsable et dangereux de la part d’un membre du Parlement européen dans le contexte actuel alors que les droits des migrants et des musulmans sont attaqués en Europe.

Le racisme et la xénophobie sont des violations directes des principes de liberté, de démocratie, de respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales et de l’état de droit. Il est impératif que nous combattions tous l’intolérance et nous espérons que vous agirez.

J’espère une réponse prochaine afin de connaitre les mesures que vous envisagez.

Cécile Kyenge, Asim Ademov, Marina Albiol Guzman, Nedzhmi Ali, , Martina Anderson, Bashir Amjad, Brando Benifei, Lynn Boylan, Mercedes Bresso, Renata Briano, Nicola Caputo, Matt Carthy, Nessa Childers, Silvia Costa, Andrea Cozzolino, Jakop Dalunde, Isabella De Monte, Gérard Deprez, Pascal Durand, Linnéa Engström, Cornelia Ernst, Tanja Fajon, Luke Ming Flanagan, Iratxe Garcìa-Perez, Elena Gentile, Neena Gill, Michela Giuffrida, Ana Maria Gomes, Theresa Griffin, Sylvie Guillaume, Jytte Guteland, Anna Hedh, Filiz Hyusmenova, Eva Joly, Sajjad Karim, Wajid Khan, Jude Kirton-Darling, Dietmar Köster, Ilhan Kyuchyuk, Jean Lambert, Patrick Le Hyaric, Barbara Lochbihler, Juan Fernando Lopez Aguilar, Paloma Lopez Bermejo, Olle Ludvigsson, Curzio Maltese, Marisa Matias, Iskra Mihaylova, Baroness Nosheena Mobarik, Claude Moraes, Luigi Morgano, Alessia Maria Mosca, Javier Nart, Liadh Nì Riada, Younous Omarjee, Dimitrios Papadimoulis, Georgi Pirinski, Soraya Post, Terry Reintke, Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy, Michèle Rivasi, Liliana Rodrigues, Inmaculada Rodriguez-Piñero, Lola Sànchez Caldentey, Elly Schlein, Jasenko Selimovic, Barbara Spinelli, Bart Staes, Patrizia Toia, Marita Ulvskog, Miguel Urban Crespo, Bodil Valero, Ángela Vallina, Hilde Vautmans, Marie-Christine Vergiat, Daniele Viotti, Julie Ward, Josef Weidenholzer, Damiano Zoffoli

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume