FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Déplacements

Rencontre avec les élèves de la filière canin/félin à la MFR de Saint-André-Le-Gaz

tw

« Ca, ça c’était avant. Avant ici… » Cette expression, Olivier Guetat l’entend fréquemment de la part de ses élèves de terminales, au sein de la Maison familiale rurale (MFR) le Village à Saint André le Gaz. Elle illustre parfaitement ce qui fait la réussite des MFR.

Lire la suite

A Aix-la-Chapelle pour le jury du prix Charlemagne pour la jeunesse européenne

prix Charlemagne

Le 12 mai de cette année, le prix Charlemagne pour la jeunesse européenne 2016 sera décerné par la Fondation internationale du prix Charlemagne à Aix-la-Chapelle, en coopération avec le Parlement Européen.

Lire la suite

Débat sur le TTIP au Lycée Madame de Staël

stael

La semaine prochaine, les rencontres avec les lycéens se poursuivent. J’ai été invitée au Lycée Madame de Staël à Saint-Julien-en-Genevois (74) par l’association La Ville est à vous afin de parler du TTIP. Cette association promeut le dialogue citoyen en mettant en place des espaces de réflexions. Auprès de Jacques Cambon, président de stop GMT 74 et de Robert Brugniard, élu d’Annemasse, nous tenterons d’apporter un éclairage aux lycéens et de répondre à toutes leurs questions sur ce dossier complexe  qui fait toujours autant débat.

Débat avec les terminales du Lycée Condorcet à Saint-Priest

photo_St Priest 1

En semaine dite « verte » -c’est-à-dire sans activité à Bruxelles- mes déplacements continuent dans la circonscription cette semaine. Ce vendredi 1er avril, je me suis rendue au Lycée Condorcet à Saint-Priest. Ce sont les Jeunes européens de Lyon et le professeur d’Histoire-géographie des terminales, Yves Jambon, qui m’ont proposé de venir rencontrer les classes de terminales. Au programme de la rencontre : 30 questions pointues et variées sur l’actualité européenne et le fonctionnement des institutions et de répondre à leurs interrogations.

A Nice le 17 et 18 mars 2016

annonce Nice

Je poursuis mon programme de déplacement aux quatre coins de la vaste circonscription Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur et Corse avec cette escale à Nice. Je participe à deux évènements. Le premier est public et je serai heureuse de vous rencontrer à cette occasion !

Lire la suite

En passant par la Lorraine

en passant par la Lorraine

Si en fin de semaine dernière, vous m’avez croisée en chasuble fluorescent et casque de chantier, c’est que vous étiez au même moment que moi sur le site de l’usine Tata Steel d’Hayange (ou alors, c’est que vous l’avez vu sur ma page Facebook). Un site qui mérite la visite, faite par notre délégation des socialistes français au Parlement à l’occasion de leur séminaire annuel. Un moment tout à fait étonnant et intéressant.

Cette usine emploie 485 salariés et 20 apprentis. Elle dispose d’un savoir-faire spécifique dans la conception et la fabrication de rails. Elle a ainsi produit les rails pour les métros de Paris, Strasbourg ou même Rio de Janeiro et a fourni jusqu’à 80% des rails de la SNCF. Durant l’été, sa vente a été envisagée par le groupe Tata auprès d’un investisseur américain. Elle fournit un exemple parfait des questions délicates qui se posent pour l’industrie lourde en France puisqu’elle dispose de vrais atouts technologiques mais est constamment soumise à un environnement international instable.

Lire la suite

à la rencontre des Grenoblois le 10 janvier 2014 pour un débat européen

J’étais hier en déplacement à Grenoble pour la première rencontre de terrain de la rentrée.

Après un échange avec les militants de la Fédération PS de l’Isère autour des questions européennes et du bilan des socialistes français au Parlement européen depuis 2009, j’ai participé à la réunion organisée par le Pacte Civique. Collectif de citoyens indépendants, le Pacte Civique organise tous les mois différentes rencontres dans une démarche progressive et constructive.

Plus que 99 jours avant les élections européennes du 25 mai 2014, l’occasion de débattre devant une salle comble avec mes collègues Jean Luc Bennhamias (Modem), Michèle Rivasi (EELV), Marie Christine Vergiat (GUE) et Michel Dantin (UMP). Tous élus de la Circonscription Sud-Est depuis le début de la législature, nous sommes revenus en particulier sur le rôle du Parlement européen, le pouvoir des citoyens et les enjeux de la prochaine campagne.

Un grand merci aux militants socialistes de l’Isère et au public d’avoir répondu présents et en particulier au collectif et aux organisateurs du Pacte civique qui ont choisi l’Europe et les citoyens pour cette première rencontre de l’année 2014.

A la rencontre des Grenoblois

J’étais hier en déplacement à Grenoble pour la première rencontre de terrain de la rentrée.
Après un échange avec les militants de la Fédération PS de l’Isère autour des questions européennes et du bilan des socialistes français au Parlement européen depuis 2009, j’ai participé à la réunion organisée par le Pacte Civique. Collectif de citoyens indépendants, le Pacte Civique organise tous les mois différentes rencontres dans une démarche progressive et constructive.

Plus que 99 jours avant les élections européennes du 25 mai 2014, l’occasion de débattre devant une salle comble avec mes collègues Jean Luc Bennhamias (Modem), Michèle Rivasi (EELV), Marie Christine Vergiat (GUE) et Michel Dantin (UMP). Tous élus de la Circonscription Sud-Est depuis le début de la législature, nous sommes revenus en particulier sur le rôle du Parlement européen, le pouvoir des citoyens et les enjeux de la prochaine campagne.

Un grand merci aux militants socialistes de l’Isère et au public d’avoir répondu présents et en particulier au collectif et aux organisateurs du Pacte civique qui ont choisi l’Europe et les citoyens pour cette première rencontre de l’année 2014.

Soutenir l’aide alimentaire et la lutte contre le gaspillage : aux côtés des Restaurants du Cœur et Die Tafeln

Cette semaine à Bruxelles je « marrainais » un stand d’information des Restaurants du Cœur et de l’association allemande Die Tafeln pour sensibiliser les parlementaires européens à la défense de l’aide alimentaire – en vue de l’adoption du futur Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), déjà évoqué sur ce blog ici ou – et à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Alors qu’un nombre croissant de personnes sont menacées par la pauvreté et l’exclusion sociale et que ce phénomène risque fort bien de continuer à s’amplifier si l’on se réfère au récent rapport publié par OXFAM le mois dernier, qui présente un scénario alarmiste selon lequel l’Europe compterait 25 millions de pauvres supplémentaires d’ici 2025, il nous faut clairement adopter un Fond suffisamment bien doté, au titre du Cadre financier pluriannuel 2014-2020, afin d’être les mieux à même de répondre aux défis de demain.

Les discussions en cours s’annoncent encore certes difficiles, mais une décision rapide est indispensable pour que ce dispositif d’aide alimentaire perdure et pour permettre, via des dispositions transitoires, que des activités puissent être soutenues dès le 1er janvier 2014.

Par cette initiative, j’ai souhaité être aux côtés de ces associations afin de leur montrer l’engagement du Parlement européen à se battre pour que le Conseil  se range sur ses positions car défendre l’aide aux plus démunis c’est non seulement faire le choix de la solidarité mais aussi montrer aux citoyens que l’Europe peut être à leur côté en ces temps de crise et d’inquiétudes pour l’avenir. Ce fonds est vital pour les quelques 80 millions de citoyens européens menacés de pauvreté, mais il est un message essentiel pour les 500 millions d’européens.  Sans la mobilisation de la société civile, nous n’aurions pas pu obtenir ces résultats qui laissent déjà présager une issue positive à notre bataille. Je les en remercie.