FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Comprendre l’électorat du FN

Nonna Mayer

La nouvelle poussée du FN à l’occasion de cette élection départementale m’interroge comme elle interroge beaucoup de citoyens. Nonna Mayer, directrice de recherche émérite au CNRS et spécialiste du Front national, interviewée par Marine Turchi, journaliste à Mediapart, est d’une aide précieuse pour trouver des réponses. Son propos impressionne par sa clarté et donne à réfléchir.

Cette chercheuse a commencé ses travaux en 1984, date des premiers succès électoraux du FN. Elle a conduit de nombreuses enquêtes sur les électeurs du FN depuis 30 ans et en a retiré quelques grandes caractéristiques.

Tout d’abord, c’est un électorat qui se distingue statistiquement par son faible niveau de diplôme. Quand le FN prétend parler au nom des « petites gens » cela renvoie à une réalité sociologique. Jusqu’en 2012, cet électorat se caractérisait par la sous-représentation des femmes mais c’est en train de changer. Surtout, le point clef de la motivation de ces électeurs est invariablement la question des étrangers. 95% répondent positivement à une affirmation du type « pensez-vous qu’il y a trop d’immigrés ? » et à cette même question 0 % répondent « pas du tout d’accord ».

D’autres considérations permettent de dresser un portrait de ces électeurs et précisent quelques aspects comme la place des jeunes, le tabou de dire son vote, le rapport des précaires à la politique etc.

Bref, ces 25 minutes d’interview méritent toute notre attention.


Nonna Mayer sur l’électorat FN by Mediapart

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume