FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Des dirigeants S&D affirment que rien ne justifie le retrait des États-Unis de l’UNESCO

Communiqué du groupe Socialistes & Démocrates – Bruxelles, le 16 octobre 2017

_ _ _

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen regrettent l’annonce par Washington du retrait des USA de l’UNESCO au 31 décembre 2017. Ni les allégations concernant le caractère pro-palestinien de cette organisation, ni la candidature d’un diplomate qatari pour remplacer le directeur général sortant ne justifient cette décision.

Petra Kammerevert, eurodéputée S&D et présidente de la commission Culture du Parlement européen, a déclaré ceci :

« En retirant les USA de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, Donald Trump isole encore un peu plus son pays sur la scène mondiale. Or, l’isolement ne résout aucun problème ni désaccord potentiel. Seuls le dialogue et les relations le font. »

« Étant donné que le processus de sélection du prochain directeur général de l’UNESCO est encore en cours, les raisons avancées ne constituent qu’un prétexte. Si je conviens que la structure de l’UNESCO peut toujours être améliorée, cela ne se fait que par le relationnel. »

Silvia Costa, eurodéputée et porteparole S&D pour la culture, a ajouté ceci :

« La mondialisation exige plus de dialogue et non pas moins, plus de multilatéralisme et non pas moins. C’est cela le but premier de l’UNESCO, utiliser le dialogue culturel pour établir un terrain commun afin de progresser vers une culture de paix dans la diversité. Car c’est en période de tension que la culture peut jouer un rôle crucial. »

« Dans ces conditions, il est très troublant de constater que les États-Unis se retirent d’une organisation qui favorise la coopération internationale dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture, qui promeut à l’échelle mondiale le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. C’est envoyer un mauvais signal au monde. Dans le même esprit, nous regrettons que les USA n’aient pas rejoint la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, ni la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. »

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume