FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Protéger les lanceurs d’alerte est notre priorité !

De l’affaire LuxLeaks au scandale des Panama Papers, les condamnations de nombreux lanceurs d’alertes sont injustes. C’est là tout l’objet du rapport de Viriginie Rozière, adopté par la Commission des Affaires juridiques le 2 octobre 2017. Il s’agit d’une part d’étendre la protection de ceux qui révèlent des informations d’intérêt général, d’autre part de favoriser le relai de ces informations dans la sphère publique.

Afin de mettre en lumière l’importance des enjeux de la protection des lanceurs d’alertes, le groupe S&D a réalisé une vidéo qui illustre les pressions, menaces et marginalisations que subissent quotidiennement ces derniers. A voir ci-dessus.

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume