FAIRE CONNAISSANCE

NEWSLETTER

Top

Visites des Lycées Institut Robin de Vienne et Lycée professionnel Finosello d’Ajaccio

Une fois n’est pas coutume, je recevais ce mercredi 14 novembre, deux groupes de visiteurs que j’avais rencontrés auparavant sur le terrain, dans leurs établissements, et qui me rendaient cette fois visite sur le mien…

Ce fût un vrai plaisir pour moi que de les accueillir cette fois à Strasbourg, au Parlement européen, pour leur faire découvrir l’institution, suivre les débats de la session plénière et pour certains compléter leur visite par une expérience du Parlamentarium Simone Veil, qui explique les étapes de l’intégration européenne, le fonctionnement du Parlement européen et l’action des députés pour relever les défis d’aujourd’hui.

Le premier groupe, les lycéens de l’Institut Robin de Vienne, organisait sa propre « itinérance mémorielle » visitant le Parlement européen avant de se rendre sur les terres de Verdun à l’occasion du Centième anniversaire de l’armistice de 1918 qui a mis fin à la Première Guerre mondiale. L’occasion de se rappeler que l’Europe a permis à notre continent de vivre dans la paix depuis 73 ans et la fin de la Seconde guerre mondiale.

Pour le second groupe, les lycéens du Lycée professionnel Finosello d’Ajaccio, ce voyage au Parlement européen représentait la finalisation d’un long et beau projet. Ils participent en effet depuis deux ans et demi au programme « Ecole ambassadrice » du Parlement européen qui a pour objectif de « donner aux jeunes des établissements secondaires et professionnels la possibilité d’approfondir leurs connaissances du Parlement européen et de l’Union européenne en général, d’appréhender leurs droits en tant que citoyens européens et de comprendre comment ils peuvent participer à la vie démocratique de l’Union ». Dans les faits, les établissements désignent des ambassadeurs juniors parmi leurs élèves qui peuvent organiser des évènements et manifestations autour de l’Europe. Ainsi les jeunes du Lycée Finosello ont entre autres créé un « Point Information Europe » dans le centre le plus vivant de leur établissement : la cafétéria. Mais le plus intéressant, c’est qu’il se sont approprié une thématique – la protection du littoral et de la pêche commune- et ont cherché à comprendre les interactions entre le niveau européen et le niveau local. Cette démarche autour de cette thématique qui concerne beaucoup le littoral Corse et la préservation de ses ressources naturelles les a amenés à chercher comment l’Europe peut effectivement protéger son immense littoral : richesse parfois menacée comme dans le cas des Bouches de Bonifacio.

Je souhaite bonne continuation à tous ces lycéens si motivés par l’Europe !

Partager sur facebook Twitter Syvie Guillaume