État de droit en Pologne : La Commission européenne ne doit pas avoir la main qui tremble

 

Cette semaine nous avons débattu en plénière en présence du Premier ministre polonais sur la décision du Tribunal Constitutionnel qui remet en question la primauté du droit européen. La Pologne, comme les autres États membres de l’Union, avait adhéré volontairement à ces règles communes au moment de la rejoindre. J’appelle la Commission à agir fermement et rapidement pour soutenir les citoyens polonais et européens.
⇒ mon intervention en plénière et notre communiqué de presse

Sylvie Guillaume

Publié le 21 octobre 2021 à 15h10


Partager l’article

Actualités

Les derniers articles

CP : Un accord à gauche et avec les écologistes pour l’intérêt général
Communiqués

CP : Un accord à gauche et avec les écologistes pour l’intérêt général

Lancement de la commission d’enquête PEGASUS au Parlement européen
Communiqués

Lancement de la commission d’enquête PEGASUS au Parlement européen

shinas-commission-europeenne
Communiqués

Guerre en Ukraine : la Commission européenne ne doit pas plier sur le respect de l’État de droitr

Solidarité avec les Ukrainiens, accueil des réfugiés et respect de l’État de droit
Vidéos

Solidarité avec les Ukrainiens, accueil des réfugiés et respect de l’État de droit