Communiqués

 

Naufrage de Loon-Plage : un drame de plus, un drame de trop

 

Quatre morts, dont deux enfants, sans compter les éventuels disparus : après les drames et les morts en Méditerranée, c’est désormais la Manche qui devient un cimetière pour les migrants et nos valeurs.

 

Le naufrage de Loon-Plage est le pire drame connu entre la France et l’Angleterre. Rappelons-le : la traversée de la Manche est dangereuse, notamment du fait du trafic maritime particulièrement dense. Plus de 4 000 migrants ont tenté cette traversée en 2020.

Bien sûr, les coupables de ce drame sont les mafias qui organisent ces traversées à hauts risques. Mais les politiques migratoires européennes et britanniques ont également leur part de responsabilité. Les Kurdes iraniens et irakiens décédés dans cette traversée sont opprimés dans leur pays : ils fuient les persécutions, la misère. « Fermer les yeux, les laisser se débrouiller, quitte à les laisser mourir ne peut pas être un choix politique : nier un sujet n’a jamais permis de répondre aux questions qu’il pose » déplore Sylvie Guillaume, présidente socialiste de la délégation de la gauche sociale et écologique. « L’agenda politique est dense, les négociations du Brexit piétinent et sont délicates : mais rien ne peut justifier de laisser ce sujet sous le tapis » conclut l’eurodéputée.

Sylvie Guillaume

Publié le 28 octobre 2020 à 15h10


Partager l’article

Actualités

Les derniers articles

Mobilité des étudiants de l’enseignement et de la formation professionelle
Communiqués

Mobilité des étudiants de l’enseignement et de la formation professionelle

PEGASUS en Grèce : de sérieuses alertes sur l’Etat de droit
Communiqués

PEGASUS en Grèce : de sérieuses alertes sur l’Etat de droit

sylvie-guillaume
Communiqués

Il faut protéger le droit à l’unité familiale

Contrôles aux frontières intérieures dans l’espace Schengen : il est temps de rétablir pleinement la libre circulation
Communiqués - Vidéos

Contrôles aux frontières intérieures dans l’espace Schengen : il est temps de rétablir pleinement la libre circulation