Parmi les conséquences de l’invasion de l’Ukraine, la mise en oeuvre de la directive protection temporaire. Mais attention au marchandage sur l’Etat de droit !

Après l’invasion de l’Ukraine, l’Union européenne devrait mettre en oeuvre la Directive Protection Temporaire pour la première fois, plus de vingt ans après son adoption. Et c’est une très bonne chose.

Autre point positif, les Etats membres limitrophes de l’Ukraine accueillent des centaines milliers de réfugiés. Cela ne pourra toutefois pas servir à blanchir les régimes illibéraux de Pologne et Hongrie.

Sylvie Guillaume

Publié le 3 mars 2022 à 17h03


Partager l’article

Actualités

Les derniers articles

Mobilité des étudiants de l’enseignement et de la formation professionelle
Communiqués

Mobilité des étudiants de l’enseignement et de la formation professionelle

PEGASUS en Grèce : de sérieuses alertes sur l’Etat de droit
Communiqués

PEGASUS en Grèce : de sérieuses alertes sur l’Etat de droit

sylvie-guillaume
Communiqués

Il faut protéger le droit à l’unité familiale

Contrôles aux frontières intérieures dans l’espace Schengen : il est temps de rétablir pleinement la libre circulation
Communiqués - Vidéos

Contrôles aux frontières intérieures dans l’espace Schengen : il est temps de rétablir pleinement la libre circulation