Au parlement

 

Un Nouvel Agenda pour les consommateurs

 

Je l’annonçais il y a quelques mois, la Commission a enfin dévoilé vendredi dernier son Nouvel Agenda pour les Consommateurs qui fera l’objet de diverses discussions au Parlement européen et au-delà ces prochaines semaines.

 

Ce Nouvel Agenda a pour objectif de guider la politique européenne des consommateurs pour les cinq prochaines années en complément des initiatives déjà publiées telles que le Pacte Vert, le Plan d’action sur l’économie circulaire ou la communication « Façonner l’avenir numérique de l’Europe », avec ici une attention toute particulière aux consommateurs.

Comme on pouvait s’y attendre, après la consultation publique qui s’est déroulée en juin 2020, cet agenda prend en compte de manière bienvenue les divers problèmes et défis qui ont émergé avec la crise de la Covid19 tels que la disponibilité et l’accessibilité des produits et notamment d’équipement de protection (à l’instar des masques), les voyages ou encore les arnaques en ligne.

A plus long terme, le programme se concentre autour de cinq priorités, énonçant des pistes d’actions pour donner la possibilité aux consommateurs de contribuer à la transition écologique et la transformation numérique et mettant l’accent sur la mise en oeuvre efficace des droits des consommateurs, les besoins spécifiques de certains d’entre eux et la coopération internationale.

Pour chacune des priorités énoncées, la Commission a identifié des points spécifiques sur lesquels travailler comme par exemple l’obsolescence programmée, les déchets et le gaspillage ou la transparence des informations transmises par les vendeurs, autant de sujets qui pourront potentiellement modifier notre quotidien en profondeur dans les prochaines années et améliorer, on l’espère, notre impact sur la planète.

Ces réflexions et priorités font écho aux débats qui se tiennent depuis le début du mandat au Parlement et plus particulièrement en commission IMCO avec des rapports d’initiative qui seront justement soumis au vote en session plénière la semaine prochaine, tels que le texte « Vers un marché plus durable pour les entreprises et les consommateurs » et le texte « Assurer la sécurité des produits dans le marché unique ».

Cet agenda sera en application dès 2021 avec une série de nouvelles propositions législatives notamment concernant les dangers de l’intelligence artificielle.

Lien vers le communiqué de presse de la Commission européenne : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_20_2069.

Sylvie Guillaume

Publié le 19 novembre 2020 à 15h11


Partager l’article

Actualités

Les derniers articles

Migration légale de travail: la révision de la Directive Blue Card enfin adoptée
Vidéos

Migration légale de travail: la révision de la Directive Blue Card enfin adoptée

Technique ? non ! De l’impact des téléphones portables sur la qualité de l’environnement
Communiqués

Technique ? non ! De l’impact des téléphones portables sur la qualité de l’environnement

Un souhait de voir enfin tous les prisonniers de guerre arméniens libérés à l’occasion du 30ème anniversaire de la déclaration d’indépendance du Haut-Karabakh
Communiqués

Un souhait de voir enfin tous les prisonniers de guerre arméniens libérés à l’occasion du 30ème anniversaire de la déclaration d’indépendance du Haut-Karabakh

Comment l’Union européenne peut-elle protéger les Afghans menacés ?
Vidéos

Comment l’Union européenne peut-elle protéger les Afghans menacés ?